Compte rendu du Colloque Arbitrage 2015

Bien qu’indispensable au bon déroulement d’une rencontre, l’arbitre est souvent critiqué, décrié, dénoncé. En effet, l’arbitre doit prendre des décisions, certes imposées par les lois du jeu, mais régulièrement impopulaires et qui, par conséquent, peuvent engendrer une polémique propre au sport et à la vie en société.

Dès lors, face à ces difficultés, il est légitime de se demander comment faire naître des vocations et comment définir ce que recouvre la performance arbitrale : Qu’est-ce qu’arbitrer ? Quels sont les enjeux et les contours de cette discipline/de ce métier ?

C’est notamment afin de répondre à ces questions qu’à l’initiative du Ministre des Sports, l’Association Interfédérale du Sport Francophone a organisé le 11 novembre dernier, au Théâtre de Namur, un colloque intitulé « L’arbitre, cet indispensable sportif ».

Après le discours d’introduction par Monsieur le Ministre des Sports, René Colin, et une intervention d’André Stein, Président de l’AISF, sur les démarches entreprises par l’AISF en faveur des arbitres, tant au niveau de la pratique que du statut, des spécialistes nationaux et internationaux ont abordé diverses thématiques liées tant au recrutement qu’à l’encadrement des arbitres et des officiels en général.

Hervé Gilbert, modérateur de cette journée, a appelé Pierre Englebienne, responsable arbitrage à la Ligue Belge Francophone de Rugby, à s’exprimer sur le rôle de l’arbitre en tant que garant des règles du jeu. Au cours de cette intervention, la notion d’interprétation de la phase a été largement mise en évidence, de même que l’importance de la préparation physique de l’arbitre et de vaincre l’isolement.

Cette notion a également été largement défendue par Alfred Lepage, membre du bureau régional de l’arbitrage de la province de Liège, venu expliquer notamment la formation dispensée aux arbitres de football et la notion de parrain mise en place au sein de ses instances.

Fabrice Dosseville, professeur à l’université de Caen, s’est, quant à lui, penché sur les outils mis en place en vue de faire naître des vocations et de combattre le désintérêt pour cette fonction. Pour ce faire, il a notamment évoqué une expérience visant à analyser les effets de l’apprentissage de l’arbitrage sur des jeunes footballeurs en intégrant dans leurs séances d’entraînement un module de formation à l’arbitrage.
Cette expérience, concluante s’il en est, a notamment révélé, parmi les joueurs ayant bénéficié de ce module spécifique, une amélioration des connaissances des lois du jeu, une amélioration du climat lors des entraînements et des rencontres ainsi qu’une amélioration de la qualité du jeu, le tout sans la moindre modification du plaisir et de la motivation.

Cédric Danse et Tiber Manfredini, chercheurs au département Psychologie sociale des groupes et des organisations de l’université de Liège, ont ensuite proposé une intervention participative et particulièrement dynamique, au titre évocateur : De « Robocop » à « You’ll never walk alone ».
Ils y ont notamment évoqué les diverses actions menées en collaboration avec l’AISF à l’attention des arbitres et du respect en général, à savoir la formation en gestion des situations difficiles et le projet Parents Fair-Play, mené en collaboration avec l’ACFF.

La place de la femme dans l’arbitrage a également été évoquée par Floriane Dierckx, Arbitre AFT qui, outre son expérience personnelle, nous a fait part, à l’aide de vidéos très explicites, des obstacles rencontrés par les femmes dans ce milieu mais également de l’épanouissement qu’elles trouvaient dans l’exercice de leurs fonctions.

Messieurs Nihoul et Grava, respectivement arbitres internationaux de football en salle et de judo, nous ont ensuite fait part de leur expérience personnelle au plus haut niveau.

Participants et intervenants se sont enfin rassemblés pour un walking dinner au cours duquel ils ont pu poursuivre leurs échanges de manière conviviale et informelle.

Une matinée réussie qui initiera, sans conteste, de nouvelles actions en faveur des arbitres et des officiels !

 

← PreviousNext →