Principes d’un sport sain

Une alimentation saine

De nombreuses campagnes plaident actuellement en faveur d’une alimentation saine et attirent l’attention sur l’importance d’un régime alimentaire équilibré. Pour les sportifs plus que pour quiconque, cette notion d’équilibre alimentaire revêt une importance capitale. En effet, l’alimentation doit apporter les nutriments nécessaires à la construction et à la réparation des structures de l’organisme et assurer la restauration des réserves énergétiques.

Une alimentation variée et équilibrée est suffisante pour une pratique sportive modérée. Une pratique sportive plus intensive requiert une alimentation adaptée qui permettra d’éviter toute carence alimentaire. N’hésitez donc pas à vous faire conseiller par un diététicien !

Petits conseils : Privilégiez les sucres lents (pâtes, riz, pommes de terre). Les jours précédant la compétition, un apport accru en glycogène vous permettra de faire le plein de vos réserves d’énergie musculaire.

Une bonne hydratation

La déshydratation est un des grands ennemis du sportif. Elle diminue en effet les capacités physiques et augmente le risque de blessures musculaires. Il est donc indispensable de boire beaucoup d’eau avant, pendant et après l’effort. Une bonne hydratation vous aidera également à récupérer plus facilement.

Petit conseil : Pensez à boire avant d’avoir soif. Si le besoin s’en fait ressentir, il est déjà un peu tard.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires peuvent s’avérer très utiles pour les sportifs. Cependant, il convient d’être prudent !

En effet, certains compléments alimentaires peuvent contenir des substances considérées comme des produits dopants. Vérifiez donc ce que ceux-ci contiennent et gardez toujours à l’esprit qu’en tant que sportif, vous êtes responsable de tout ce que votre corps absorbe, quand bien même cela vous aurait été recommandé, prescrit ou même fourni par quelqu’un d’autre !

Cette mesure nous amène à la problématique de l’usage des médicaments et de l’importance du médecin dans ce domaine. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre rubrique Dopage et médicaments.

La planification

La saison sportive est jalonnée par des objectifs. Il est important de planifier votre entraînement en fonction de ceux-ci afin de conserver votre motivation tout au long de l’année. En effet, une programmation adéquate permet de faire évoluer l’entraînement en fonction des besoins et d’être performant le jour J.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par un pro (préparateur physique par exemple). Il peut évaluer vos aptitudes physiques (tests à l’effort) et ainsi adapter vos entraînements à votre niveau. Il veillera également mieux que quiconque à répartir les charges de travail en fonction du calendrier de compétitions et faire en sorte que vous soyez au top au bon moment.

L’entraînement

L’entraînement ne s’improvise pas. Il doit avant tout être adapté à votre niveau, quelle que soit votre condition physique. Il doit également être structuré : précédé d’un échauffement afin d’activer progressivement l’organisme, il se termine par un retour au calme progressif et une série d’assouplissements musculaires.

Enfin, avant l’effort, veillez à vous échauffer de manière spécifique en faisant travailler les muscles et articulations qui seront sollicités dans votre activité sportive. Cela diminue le risque de blessure. Après l’effort, prenez le temps d’étirer les muscles travaillés afin de favoriser la récupération

Le repos

La récupération fait partie intégrante de l’entraînement. Le trop est en effet l’ennemi du bien ! Veillez donc à écouter votre corps afin d’éviter le surentraînement (fatigue chronique) et les risques de blessures accrus par la surcharge de travail.

Évitez d’en faire trop les derniers jours avant la compétition et pensez à vous reposer !